Chronologie de l’histoire de l’électricité

Chronologie de l’histoire de l’électricité

Le développement de l’électricité et l’histoire sont très intéressants. Cependant, les connaissances de l’humanité sur le magnétisme et l’électricité statique ont commencé plus de 2 000 ans avant que l’on reconnaisse pour la première fois qu’il s’agissait de phénomènes distincts (quoique interdépendants).

Lisez ce comparatif pour faire le meilleur choix de bouilloire electrique.

Une fois ce seuil intellectuel franchi – en 1551 – les scientifiques ont fait des pas plus audacieux en avant (et plus que quelques pas en arrière) pour mieux comprendre et exploiter ces forces. Les 400 prochaines années verront une succession de découvertes qui feront progresser nos connaissances sur le magnétisme, l’électricité et les interactions entre eux, menant à des découvertes toujours plus puissantes et à des inventions révolutionnaires.

Cette ligne du temps de l’histoire de l’électricité met en lumière les événements et développements importants dans ces domaines depuis la préhistoire jusqu’au début du XXIe siècle.

Une ligne du temps de l’histoire de l’électricité

600 av. J.-C. – Thales de Milet écrit à propos de l’ambre qui se charge par frottement – il décrivait ce que nous appelons maintenant l’électricité statique.

900 av. J.-C. – Magnus, un berger grec, traverse un champ de pierres noires qui arrachent les clous de fer de ses sandales et la pointe de fer de sa bergerie (authenticité non garantie). Cette région est connue sous le nom de Magnésie.

600 av. J.-C. – Thales de Miletos frotte de l’ambre (elektron en grec) avec de la fourrure de chat et ramasse des morceaux de plumes.

1269 – Petrus Peregrinus de Picardie, Italie, découvre que les aimants sphériques naturels (lodestones) alignent les aiguilles avec des lignes de longitude pointant entre deux pôles de la pierre.

1600 – William Gilbert, médecin de la cour de la reine Elizabeth, invente le terme “électricité” du mot grec “ambre”. Gilbert a parlé de l’électrification de nombreuses substances dans son “De magnete, magneticisique corporibus”. Il a également utilisé pour la première fois les termes force électrique, pôle magnétique et attraction électrique. Il discute aussi de l’électricité statique et invente un fluide électrique qui est libéré par frottement.

ca. 1620 – Niccolo Cabeo découvre que l’électricité peut être à la fois repoussante et attrayante.

1630 – Vincenzo Cascariolo, cordonnier bolognais, découvre la fluorescence.

1638 – René Descartes théorise que la lumière est une onde de pression à travers le second de ses trois types de matière dont l’univers est fait. Il invente les propriétés de ce fluide qui permettent de calculer la réflexion et la réfraction de la lumière. La notion “moderne” de l’éther est née.